Violence à UGB: les travailleurs en colère

La tension reste vive à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis où les étudiants se sont fait entendre hier. En effet, après avoir dénoncé en vain, le non-respect des engagements pris par les autorités, les pensionnaires du Campus de Sanar sont passés à la vitesse supérieure. Dénonçant le manque d’assainissement dans le campus social et les lenteurs notées dans le traitement du dossier de leur camarade Fallou Sène, tué en mai 2018 lors des affrontements entre étudiants et gendarmes, ils ont versé des excréments dans le bureau du Recteur avant de le saccager.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire