Vehicules administratifs: Macky Sall découvre des acquisitions de plus de 5 milliard

En Conseil des ministres, hier, le chef de l’État a décidé de mettre un terme aux achats de véhicules administratifs jusqu’à nouvel ordre.
La raison ? Macky Sall a découvert que des ministères et autres directions ont inscrit dans leur budget plus de 5 milliards destinés à l’acquisition de véhicules.
Une pratique illégale, car la Direction du matériel et du transit administratif  (Dmta) est la seule habilitée à acquérir lesdites voitures.
Certains ministres  ont même contourné la Dmta pour dépenser 122 milliards dans l’achat de voitures administratives, indique le journal.

« Le Président de la République a, dès lors, décidé de suspendre, à compter de ce 20 février 2020, et jusqu’à nouvel ordre, toutes les acquisitions de véhicules de fonction et de service, au nom de l’Etat, des structures parapubliques et des sociétés nationales ».

L’Observateur

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire