Vaccin d’AstraZeneca: La Suède suspend le vaccin à son tour

Comme l’Allemagne ou la France, qui ont pris la décision lundi, l’Agence suédoise de la santé publique invoque une « mesure de précaution ». L’Agence européenne des médicaments doit se réunir sur le sujet jeudi.La liste continue de s’allonger.

La Suède a, elle aussi, décidé de suspendre « par mesure de précaution » l’administration du vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19, après le signalement de possibles effets secondaires, en particulier des hémorragies, ont annoncé mardi 16 mars les autorités sanitaires du pays. Le Luxembourg et Chypre ont fait de même, comme, la veille, sept autres États européens, dont l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la France.

L’Agence suédoise de la santé publique a pris cette décision « jusqu’à ce que l’enquête de l’Agence européenne des médicaments sur les effets secondaires suspects soit terminée », a-t-elle commenté dans un communiqué. FHM a précisé qu’aucun effet secondaire grave n’avait pour l’instant été recensé dans le royaume scandinave.

L’Agence européenne des médicaments (AEM), qui a toujours considéré que les avantages du vaccin l’emportent sur les risques, doit tenir une « réunion extraordinaire » sur le sujet jeudi 18 mars.

Même avis de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui doit toutefois se pencher à nouveau sur la sûreté du vaccin ce mardi.Avec Afp

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire