Un “ndogou” offert par l’ambassadeur d’Israël au Sénégal sème le désordre dans les rangs des Imams et oulémas du Sénégal

La confusion est monstre en leur sein, et pour cause. A l’origine une fameuse lettre dans laquelle le patron des Imams et Oulémas du Sénégal est crédité d’avoir félicité l’ambassadeur d’Israël engagé dans d’intenses bombardements de la Palestine.

Et d’avoir dit que l’Etat hébreux a le droit de se défendre contre le Hamas. C’était au détour d’un “ndogou” autour duquel l’Imam Oumar Diène a été convié par l’ambassadeur Elie Beintoura.

L’Imam Oumar Diène est, à cet effet, accusé par la Ligue des Imams et prédicateurs d’avoir pris fait et cause pour Tsahal, l’Armée israélienne, au détriment du Hamas.

Faux, rétablit l’accusé, qui parle de manipulation, Dans tous les cas, dit-il, il a beau recevoir des menaces de mort, depuis plusieurs jours, mais c’est peine perdue, pense-t-il. C’est dire que les imams et oulémas du Sénégal ne sont plus dans le même “sapa” (rangée pour prier).

Source Actusen.com

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire