Google+
Breaking News
Home » Actualité » UGB : “Les conditions minimales de sécurité ne sont pas remplies pour une reprise des activités” (Saes)

UGB : “Les conditions minimales de sécurité ne sont pas remplies pour une reprise des activités” (Saes)

Suite à une assemblée générale tenue ce mercredi 23 mai pour examiner la situation qui prévaut à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Ugb) et discuter des perspectives, la coordination Saes de l’Ugb dit avoir constaté les saccages des biens de l’université ayant entraîné la destruction de bureaux d’enseignants, des services du rectorat (direction des ressources humaines, des finances, de la scolarité, Secrétariat général de l’Université, cabinet du Recteur, etc.), de l’Agence Comptable, du Centre régional des œuvres universitaires.

Dans un communiqué, la coordination “condamne fermement les actes de vandalisme et dénonce toute forme de violence dans l’espace universitaire”.

L’Assemblée générale constate “avec amertume que les conditions minimales de sécurité, de quiétude et de sérénité ne sont pas remplies pour une reprise des activités à l’Université Gaston Berger”.

Elle en appelle à la responsabilité pouvoirs publics pour aider à remettre sur pied l’administration de l’Ugb et les invite à prendre toutes les initiatives nécessaires à la restauration d’un climat propice au retour rapide à la normalité, conclut le texte.

Avec Seneweb

Check Also

Projet de construction de nouveaux papillons à l’UCAD: l’Avis des étudiants

Avec: Thèrèse Sambou Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :