2stv

Trump annonce que le sommet avec Kim Jong-un «pourrait avoir lieu le 12 juin»

Moins de 24h après avoir annulé le sommet du 12 juin prochain à Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong-un, le président américain semble revenir sur sa décision. Ce vendredi 25 mai, Donald Trump n’écarte plus la possibilité que la rencontre ait finalement lieu comme prévu.

« Nous leur parlons en ce moment », a-t-il déclaré depuis les jardins de la Maison Blanche, « Ils veulent vraiment le faire. Nous aimerions le faire. Nous verrons ce qui va se passer », a-t-il ajouté, ajoutant que la rencontre « pourrait même avoir lieu le 12 ».

Cette annonce intervient au lendemain de l’envoi d’un courrier dans lequel il annonçait qu’il ne se rendrait pas à Singapour comme prévu et dénonçait « l’hostilité » du régime de Pyongyang.

La réaction initiale de la Corée du Nord à cette annulation rendue publique le jour même où Pyongyang déclarait avoir « complètement » démantelé son seul site connu d’essais nucléaires a été plutôt mesurée.

Si le premier vice-ministre des Affaires étrangères Kim Kye Gwan a parlé de décision « extrêmement regrettable », il a laissé la porte ouverte en déclarant que Pyongyang était prêt « s’asseoir face à face, à tout moment et de quelque manière que ce soit, pour résoudre le problème ».

« Très bonne nouvelle de recevoir la déclaration chaleureuse et productive de la Corée du Nord », a tweeté Donald Trump vendredi matin.

Avec AFP