Tensions en Inde: Erdogan défend la communauté musulmane

«Aujourd’hui, l’Inde est devenue un pays où les massacres se répandent. Quels massacres ? Les massacres des musulmans, et ils sont commis par les hindous», a déclaré le chef de l’État lors d’un discours à Ankara, qui se pose en défenseur des musulmans dans le monde.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé les «massacres» commis selon lui par les hindous contre les musulmans en Inde, où des violences inter-communautaires ont fait 33 morts à New Delhi ces derniers jours.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire