Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/35e967565235033916a82b9b594ba511/web/wp-content/plugins/wedevs-project-manager/core/Upgrades/Upgrade.php on line 4
Serigne Bassirou Abdou Khadre revient sur les qualités du défunt khalife Serigne Sidy Mokhtar Google+
Breaking News
Home » Actualité » Serigne Bassirou Abdou Khadre revient sur les qualités du défunt khalife Serigne Sidy Mokhtar

Serigne Bassirou Abdou Khadre revient sur les qualités du défunt khalife Serigne Sidy Mokhtar

Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, porte-parole du khalife général des mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, a loué mercredi à Saint-Louis les qualités du prédécesseur de ce dernier, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, parrain de la 43e édition du “magal des deux raaka” de Saint-Louis.

Selon la communauté mouride, le “magal des deux raaka” commémore une prière effectuée par Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké dans l’enceinte du palais du gouverneur de l’Afrique occidentale française (AOF), où il était venu répondre à une convocation, le 5 septembre 1895.
 Un épisode commémoré par le mouridisme, une des principales confréries musulmanes sénégalaises, comme un moment important de la résistance pacifique de son fondateur au colonisateur.
Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, parlant du prédécesseur de l’actuel khalife des mourides, a loué les talents de rassembleur de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, qui dès son accession au khalifat en juillet 2010, “a appelé à l’unité de toutes les confréries au Sénégal”, afin de faire vivre davantage la fraternité musulmane.
Outre son ouverture, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, rappelé à Dieu en janvier 2018, fut un homme “plein d’humilité, de sagesse et de droiture”, a souligné le porte-parole du khalife des mourides.
Il prenait la parole lors de la célébration d’une cérémonie dédiée au parrain de l’édition 2018 du ’’magal des deux raaka’’, en présence des membres de la famille de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké et de dignitaires mourides.
Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a ensuite fait un rappel historique du ’’magal des deux raaka”, un acte d’adoration par lequel le fondateur du mouridisme cherchait selon lui à “affranchir l’islam, bâillonné par le colon blanc”.
Après cette convocation du gouverneur de l’Afrique occidentale française, “Serigne Touba a fait l’exil, afin que la flamme de l’islam ne s’éteigne jamais au Sénégal”, a-t-il soutenu.
Après de nombreux témoignages portant sur le parrain Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, Serigne Mame Mor Mbacké va diriger “la prière des deux raaka” à partir de 17 heures dans l’enceinte de la gouvernance de Saint-Louis, en présence de fidèles mourides venus de partout à travers le monde.
APS

Check Also

Suède: le Premier ministre Stefan Löfven démis par le Parlement

C’est toujours le flou politique qui domine en Suède. La coalition de centre droit et …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :