RDC Nouvelles manifestations à Kinshasa: situation très volatile en RDC

 

 

image rdc

Après les manifestations de ce début de semaine, qui ont parfois dégénéré en affrontements entre des groupes de jeunes notamment et la police, ce mercredi matin, la situation était de nouveau troublée notamment aux alentours de l’université de Kinshasa.

Tôt ce matin, dès 7h, les troubles ont repris sur le campus, l’un des points chauds de la capitale depuis lundi. Une partie des étudiants dit vouloir manifester contre l’adoption du projet de loi électorale, d’autres se disent en colère parce que des policiers et des éléments de la garde présidentielle sont allés jusqu’au dortoir tôt ce matin pour empêcher les étudiants de circuler et les menacer, selon eux.

Pendant quelques heures, les routes d’accès au campus ont été barricadées par les étudiants pour empêcher la police d’accès et des affrontements ont eu lieu. Selon plusieurs témoignages, la police a jeté des gaz lacrymogènes jusque dans les dortoirs des étudiants, et tiré en l’air pour disperser les manifestants qui se sont pour le moment calmés.

Du côté des autorités, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende Omalanga nie le caractère politique de ces manifestations et condamne la violence à laquelle les étudiants ont recours, notamment la destruction de bâtiments publics. Il assure que ces actes seront sévèrement punis par la justice.

rfi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire