Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/35e967565235033916a82b9b594ba511/web/wp-content/plugins/wedevs-project-manager/core/Upgrades/Upgrade.php on line 4
Poutine et Trump tiendront leur premier sommet le 16 juillet à Helsinki Google+
Breaking News
Home » Actualité » Poutine et Trump tiendront leur premier sommet le 16 juillet à Helsinki
Le président russe Vladimir Poutine en compagnie de son homologue américain Donald Trump, le 11 novembre 2017. REUTERS/Jorge Silva

Poutine et Trump tiendront leur premier sommet le 16 juillet à Helsinki

Donald Trump était arrivé à la Maison Blanche avec la promesse de réconcilier l’Amérique avec la Russie. Dans un contexte encore dégradé un an et demi après, le président républicain tiendra son premier sommet bilatéral avec Vladimir Poutine le 16 juillet à Helsinki, en terrain neutre.

Les deux chefs d’Etat se sont déjà parlé deux fois en tête-à-tête, mais de manière informelle, l’an dernier, en marge du G20 et du sommet Asie-Pacifique. Cette fois, il s’agit d’un rendez-vous bilatéral en bonne et due forme.

La dernière fois qu’un président américain et son homologue russe se sont entretenus en privé, c’était en 2009. A l’époque le patron de la Maison Blanche s’appelait Barack Obama et celui du Kremlin, Dimitri Medvedev.

Faut-il parler de rapprochement Trump/Poutine ? Pas encore, mais ce sommet a de quoi inquiéter les alliés traditionnels des Etats-Unis. L’Europe, le Canada, les pays du G7 déjà déboussolés par le protectionnisme et les droits de douane imposés par Donald Trump, ont toutes les raisons de craindre une nouvelle entente entre Washington et Moscou à propos, par exemple, de l’Ukraine, de la Syrie ou de la Corée du Nord.

Côté américain, le moment est délicat. L’enquête qui vise l’équipe de campagne de Donald Turmp n’est pas bouclée. Les investigations continuent à propos des présumées ingérences russes dans la présidentielle américaine.

Donald Trump aurait pu temporiser et retarder cette rencontre, mais il estime sans doute que la justice passe après le réalisme diplomatique. Et après sa promesse de campagne, il s’était engagé à resserrer les liens entre les Etats-Unis et la Russie.

(avec RFI)

Check Also

Affaire Ngaaka Blindé : La Chambre criminelle se déclare incompétente

La Chambre criminelle est dessaisi de l’affaire Ngaaka Blindé. La Cour s’est déclaré incompétente à …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :