“Pour l’honneur de la Gendarmerie» : Ces choses qui pourraient être les véritables raisons du coup de gueule du Colonel Abdoul Aziz Ndaw

Qu’est-ce qui a bien pu pousser le Colonel Abdoul Aziz Ndaw, attaché militaire en Italie, à se fendre du brûlot : «Pour l’honneur de la Gendarmerie», dont des extraits ont été largement publiés en exclusivité par le quotidien «EnQuête» ?

La question garde tout son pesant d’or, au regard d’une litanie de faits qui pourraient être à l’origine du coup de gueule de ce haut gradé toujours en service.

D’après l’As qui cite un officier, le Colonel, qui va à la retraite début 2015, avait émis, au cours d’une rencontre ayant regroupé les attachés militaires autour du ministre des Forces Armées Augustin Tine en décembre dernier, le vœu de voir la fonction d’attaché militaire revalorisée et les titulaires de ce poste, passer au rang de Général.

Augustin Tine lui avait fait comprendre, dit-on, que cela ne relevait pas de sa compétence. La parution de ce brûlot risque de réduire ses dernières chances d’arborer des étoiles.

La frustration de Ndao est d’autant plus grande que les actuels Généraux de la Gendarmerie sont ses cadets au Prytanée militaire de Saint- Louis (Guèye Faye, Meïssa Niang et Cheikh Sène), et que Jean Baptiste Tine de la Gendarmerie mobile est aussi moins ancien que lui.

Selon toujours nos confrères, le brûlot du Colonel Ndaw tombe très mal pour l’ancien Haut Commandant de la Gendarmerie Abdoulaye Fall. Il y a un mois environ en effet, il a perdu sa mère. Paix à son âme ! Il y a deux semaines, l’actuel ambassadeur du Sénégal au Portugal était encore à Dakar et avait été reçu par le Président Macky Sall, le 30 juin dernier. Candide et sans bien connaître Aziz Ndaw, dit-on, le Général avait accepté d’en faire son adjoint.

Il doit avoir bien des regrets après ce «bordel» que le livre de Ndaw provoque et va continuer de provoquer. D’ailleurs, selon le journal toujours, le Général va revenir en catastrophe aujourd’hui à Dakar. Une conférence de presse est même prévue pour démonter les «révélations » contenues dans le livre. Le Colonel Ndaw s’expose-t-il à des sanctions pénales et militaires.

 

Actusen.com

 

1 Commentaire

  1. On ne peut que se réjouir que des gens honnêtes se décident à dénoncer des activités qui ne font que ruiner les ressources de notre pays ainsi que l’image de nos gouvernants! Les fils du pays se doivent de s’atteler à nous sortir de la situation dans laquelle des années de gabegie, de népotisme et autres détournements ont plongé ce cher Sénégal.
    Reste à vérifier la véracité des informations et à la Justice (militaire et civile) du Sénégal de sévir comme il convient dans une démocratie, une nation qui se dit émergente!
    Vive le Sénégal, vive la Nation.

Laisser un commentaire