Plan Orsec: L’utilisation du budget passé au crible

L’Observateur livre les détails sur le budget d’urgence de 10 milliards Fcfa pour soutenir les populations sinistrées.

Cette somme intègre 1500 tonnes de riz. Ce quota, déjà disponible dans les magasins du commissariat alimentaire, provient d’une aide de la république du Japon.

C’est un don de 5300 tonnes de riz, soit une valeur de plus d’un milliard. En sus des denrées alimentaires, des matériaux de construction seront remis aux populations impactées.Le budget du transfert cash est déjà disponible. Une enveloppe d’un milliard sera prélevé des 20 milliards du Programme d’appui aux filets sociaux.

Dans les autres mécanismes de financements évoqués par le Macky Sall, le gouvernement va intégrer les ressources financières qui devraient être tirées des indemnités de l’assurance de la mutuelle panafricaine de gestion des risques.

Un versement de 3 milliards a été reçu par le gouvernement en novembre 2009 pour couvrir les pertes générées par les mauvaises récoltes causées par les déficits pluviométriques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire