Ouverture de l’espace UE au Sénégal : ” le Sénégal ne pouvait être concerné par cette interdiction ” (Ambassadrice Irène Mingasson)

Numéro 4 dans l’ordre protocolaire du gouvernement, le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’extérieur, a pesé de tout son poids pour un retour de l’Union Européenne à de meilleurs sentiments.

Après avoir “exclu” le Sénégal des pays autorisés à assurer la desserte aérienne dans l’espace Schengen, le chef de la diplomatie Sénégalaise Amadou Bâ, en a fait une affaire d’Etat.

Il a convoqué l’ambassadrice de l’UE au Sénégal, Irène Mingasson ce vendredi 3 juillet pour des explications suite à cette mesure. Selon les informations qui ont filtré, la diplomate Européenne a d’abord parlé de “malentendu” avant de lui signifier que “le Sénégal ne pouvait être concerné par cette interdiction. Encore qu’il a fermé ses frontières jusqu’au 15 juillet prochain”.

Mieux, Irène Mingasson a clairement signifié au ministre des Affaires Etrangères qu’au delà du Sénégal, la décision de fermer les frontières dans l’espace Schengen s’applique plutôt aux pays comme les Etats-Unis, le Brésil, la Russie, la Turquie, l’Israël, l’Arabie Saoudite ou encore l’Inde.

Des pays où la situation épidémiologique du Coronavirus est autrement plus grave qu’en Europe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire