Obésité : un tour du monde des kilos en trop

Âgé de 20 ans, le Saoudien Khalid Mohsen Chaïri pèse 610 kilos ! Un record dont se serait bien passé son pays. Le jeune homme, qui évidemment ne peut pas bouger depuis fort longtemps, vient d’être hospitalisé sur ordre du roi Abdallah. Il a donc fallu casser une partie de son domicile pour l’extraire de sa chambre, utiliser un chariot élévateur pour le faire descendre de son deuxième étage et le transporter à bord d’un avion spécial de Jizane, situé dans le sud du pays, jusqu’à la capitale, Ryad. Selon les médias locaux, l’établissement dans lequel il va être hospitalisé a récemment enlevé 80 kilos de graisse au niveau abdominal à un autre jeune obèse.

Le nombre de cas d’obésité explose littéralement actuellement en Arabie saoudite. Selon TV5 Monde, 30 % de la population serait touchée. Au Qatar également, le surpoids devient inquiétant. Selon un récent article paru dans le New York Times, les autorités de ce pays – classé au premier rang mondial pour sa richesse et au sixième pour son obésité (34 % des hommes et 45 % des femmes sont concernés) – ont récemment lancé un programme baptisé “En avant vers la santé : marchez davantage, marchez dans un centre commercial”. Le but n’est pas d’inciter les Qataris à dépenser plus d’argent mais davantage de calories dans un endroit climatisé. Il est évidemment difficile de leur suggérer de faire du sport en plein air alors que la température dépasse les 38 °C pendant la moitié de l’année…

120 millions de jeunes en surpoids en Chine

En Chine aussi, le surplus de kilos augmente avec l’élévation du niveau de vie et donc la richesse de l’alimentation. Le dernier sondage de l’administration générale des sports, publié début août, indique que le nombre d’obèses a augmenté de 2 % au cours des deux dernières années. La situation des jeunes semble particulièrement inquiétante : il  seraient près de 120 millions à présenter un surpoids, notamment des garçons gavés par leurs parents. C’est d’ailleurs pourquoi les “camps d’amaigrissement” où ils sont envoyés pendant les vacances se multiplient très rapidement.

Autre zone géographique, même problème : le Mexique vient de “supplanter” les États-Unis en ce qui concerne le nombre d’obèses, avec 32,8 % d’adultes obèses, selon les données rassemblées par l’Organisation de Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture(FAO). Une fois encore, un record dont ce pays se passerait volontiers. Le phénomène n’est pas nouveau, mais il prend de l’ampleur puisque le nombre de jeunes en net surpoids a triplé en dix ans.

En revanche, après des décennies d’augmentation, l’obésité recule légèrement pour la première fois parmi les très jeunes enfants américains (âgés de 2 à 4 ans) issus de familles à bas revenus. Néanmoins, un jeune sur huit en âge d’aller à l’école maternelle est encore en surpoids aux États-Unis, avec des taux encore plus élevés chez les Noirs et les Hispaniques, particulièrement frappés par la pauvreté. Les reculs les plus notables ont été observés en Floride, en Géorgie, dans le Missouri, le New Jersey et le Dakota du Sud, où la baisse du taux d’obésité a dépassé 1 %. Reste qu’environ un tiers des enfants et adolescents américains ainsi que plus des deux tiers des adultes sont en surpoids ou obèses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*