Nicolas Sarkozy : chronique d’un retour annoncé

Nicolas Sarkozy continue de distiller des allusions à la présidentielle de 2017. En déplacement pour remettre la légion d’honneur à Jean-Louis Léonard, maire de Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime), l’ancien président de la République n’a pas arrêté de faire référence à ses vacances forcées de la scène politique. Evoquant ses congés passés dans le département de la Charente-Maritime, il a d’abord déclaré tout sourire : “Parfois les vacances me paraissaient longues, par la suite, ça ne s’est guère amélioré”, a-t-il dit en souriant. Puis : “Je n’ai jamais eu de goût pour la contemplation. Je suis capable de faire un effort, de m’adapter… pour un temps”.

D’ailleurs, Nicolas Sarkozy ne s’est pas retenu longtemps pour tacler François Hollande : évoquant le chômage et la promesse non tenue d’inverser la courbe, il lance un : “En démocratie, il n’y a rien de pire que le mensonge”. Puis, à propos de la dernière présidentielle : “le résultat ne fut pas celui que nous avions escompté. Mais quand on se retourne (…), qu’on se regarde, on peut dire : “Nous, nous n’avons jamais menti”.

Au moment de décorer le maire, l’ancien président a orienté son discours sur le thème de l’autorité. Une valeur porteuse pour 2017 ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire