Google+
Breaking News
Home » Actualité » Mondial 2018: le Sénégal, rayon de soleil de l’Afrique en Russie
La joie des Sénégalais vainqueurs des Polonais (2-1) REUTERS/Grigory Duko

Mondial 2018: le Sénégal, rayon de soleil de l’Afrique en Russie

Heureusement que le Sénégal a battu la Pologne (2-1), sinon le début de la campagne de Russie des équipes africaines aurait ressemblé à celle de Napoléon. Mais le bilan n’est tout de même pas flatteur avec cinq défaites en six matches. Retour sur une entame qui reste cruelle.

L’Égypte a ainsi été battue deux fois. Elle a d’abord fini par craquer sous la pression de l’Uruguay (1-0), d’une tête – sur corner – de José Maria Gimenez (89e). Mais les Pharaons évoluaient sans leur star, Mohamed Salah, convalescent. Ce mardi soir, il était titulaire… et n’a pu que sauver l’honneur sur penalty face au rouleau compresseur de la Russie (3-1). Les Pharaons sont au bord de l’élimination.

Le Maroc, lui aussi, battu deux fois (1-0), d’abord contre l’Iran sur une tête plongeante d’Aziz Bouhaddouz dans ses propres filets à la dernière seconde, lui aussi sur corner… Le premier héros malheureux du Mondial russe était inconsolable, ensuite contre le Portugal de Cristiano Ronaldo.

Rééditer l’exploit de Brésil 2014

Les Nigérians « ont été battus par meilleurs qu’eux » contre la Croatie (2-0), adoucit encore Giresse, mais les Super Eagles n’ont « pas été à la hauteur de leur brillant parcours de qualification », où ils ont étouffé le Cameroun, champion d’Afrique, l’Algérie, 8e de finaliste au Brésil il y a quatre ans, et la Zambie.

Enfin la Tunisie n’a perdu « qu’en fin de match » contre l’Angleterre (2-1), « ça se joue à peu de choses, mais ils ont énormément subi la pression anglaise ».

Mais tout n’est pas perdu. Au Brésil, pour la première fois deux nations africaines s’étaient qualifiées ensemble pour les 8e de finale, l’Algérie, éliminée par l’Allemagne (2-1 a.p.), et le Nigeria, battu par la France (2-0).

La meilleure performance pour une équipe africaine reste les quarts de finale, atteints par le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010. Pour Claude Le Roy, recordman des Coupes d’Afrique des Nations (CAN) sur le banc (9), l’objectif était trois qualifiés pour le second tour en Russie. Réaliste?

 

Check Also

La croissance du PIB doit être davantage génératrice d’emplois, selon Amadou Ba

La croissance du PIB notée ces dernières années doit être davantage génératrice d’emplois pour être …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :