Google+
Breaking News
Home » Actualité » Mondial 2018: le Brésil bute sur le coffre-fort suisse
Neymar et le Brésil ont été décevants pour leur entrée en lice dans la Coupe du monde 2018. REUTERS/Damir Sagolj

Mondial 2018: le Brésil bute sur le coffre-fort suisse

Malgré un magnifique but de Coutinho, le Brésil n’a pu se défaire de la Suisse teigneuse dimanche à Rostov-sur-le-Don, pour son entrée en lice dans le Mondial 2018. Quatre mois après la blessure de sa star et quatre ans après leur humiliation en demi-finale de la Coupe du monde 2014 (7-1 contre l’Allemagne) les Auriverdes n’ont fait pas honneur à leur statut de grand favori du Mondial russe.

Après l’Argentine surprise par l’Islande (1-1) et l’Allemagne battue par le Mexique, le Brésil et Neymar ont à leur tour été accrochés par la Suisse (1-1) dimanche à Rostov pour leur entrée dans le Mondial 2018.

Dimanche, Neymar a été plus remarqué pour sa nouvelle coupe de cheveux que pour ses jambes de feu. Il n’a pas été décisif, laissant le rôle à Philippe Coutinho, celui qui l’a remplacé à Barcelone après son départ vers le Paris SG. Au bout d’un gros quart d’heure bien maîtrisé par les Auriverdes, le petit milieu de terrain a  profité d’une relance ratée de Zuber pour expédier une frappe magnifique en lucarne et donner l’avantage aux siens (1-0, 20e).

Le Brésil puni

La « Nati », alors, ne sortait plus beaucoup et n’était pas très loin de l’asphyxie. Mais la Seleçao, bizarrement, s’est un peu endormie et n’a plus proposé grand-chose à part une belle tête de Thiago Silva au-dessus de la barre dans le temps additionnel. Et après la pause, après cinq minutes jouées à tout petit rythme, elle a été punie sur corner par les Suisses, avec une tête de Zuber, qui avait pris la précaution au passage de pousser des deux mains Miranda. Une faute évidente non sifflé par l’arbitre.

La fin de match a été brésilienne. D’abord avec Gabriel Jesus qui, au bout d’une action sublime, n’a obtenu ni le penalty ni l’appel à la vidéo qu’il réclamait. Puis avec Roberto Firmino, qui d’abord tirait au-dessus (82e) puis trouvait de la tête un bel arrêt de Sommer (90e). Miranda frappait encore d’un rien à côté dans le temps additionnel, puis les Brésiliens repartaient tête basse. Les Suisses, eux, pouvaient exulter.

(avec RFI)

Check Also

L’énergie, ’’une des meilleures réussites’’ du PSE, selon Macky Sall

Le secteur énergétique est l’”une des meilleures réussites” du Plan Sénégal émergent (PSE), a souligné …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :