Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/35e967565235033916a82b9b594ba511/web/wp-content/plugins/wedevs-project-manager/core/Upgrades/Upgrade.php on line 4
Mondial 2018: la Russie cartonne d’entrée face à une faible Arabie saoudite Google+
Breaking News
Home » Actualité » Mondial 2018: la Russie cartonne d’entrée face à une faible Arabie saoudite

Mondial 2018: la Russie cartonne d’entrée face à une faible Arabie saoudite

En match d’ouverture de la Coupe du monde, pour le compte du groupe A, la Russie a facilement disposé de l’Arabie saoudite (5-0), à Moscou. Une marque flatteuse pour le pays organisateur dont l’équipe a assuré l’essentiel face à un adversaire très faible.

 

Onze minutes, c’est ce qu’il aura fallu à la Russie pour se libérer de la pression inhérente à un match d’ouverture de Coupe du monde organisée à la maison. Face à une Arabie saoudite d’abord vaillante à défaut d’être très talentueuse, les Russes ont commencé par bafouiller leur football. Puis Iury Gazinsky a surgi. Sur une tête croisée consécutivement à un corner, le ballon a franchi la ligne de but adverse et le stade Loujniki de Moscou a poussé un énorme ouf ! de soulagement.

L’après-midi avait commencé par une cérémonie d’ouverture brève et somme toute peu émouvante. Puis, sous un beau soleil et dans une ambiance pleine de ferveur patriotique, le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine avait déclaré ouverte la Coupe du monde de football. Loin de figurer parmi les favoris du tournoi, la Russie se trouvait au pied du mur…

Débuts timides

En première mi-temps, le jeu du pays organisateur n’est guère flamboyant. Ni tranchants en attaque, ni intraitables en défense, les Russes montrent d’évidentes limites. Et la sortie sur blessure de leur maître à jouer Alan Dzagoev en début de match n’est pas fait pour les rassurer. Tout comme le carton jaune très évitable reçu en fin de rencontre par Aleksandr Golovin, le meilleur joueur sur le terrain.

Après l’ouverture du score, la Russie ne parvient pas à imposer son rythme. Bien qu’évoluant à domicile, c’est sur contres qu’elle se montre la plus dangereuse. A la 43eminute, Denis Cheryshev, entré à la place de Dzagoev, ajoute un deuxième but pour les rouges peu après avoir manqué une première tentative sur son côté gauche (2-0).

Pluie de buts à Moscou

Dans une deuxième mi-temps jouée sur un faux rythme, le double rideau défensif russe endigue sans trop de difficulté les assauts maladroits de saoudiens dominateurs territorialement. En fin de match, la supériorité physique des Russes fait nettement la différence. Tout juste entré en jeu, le géant Artem Dzyuba, bien servi par Aleksandr Golovin, assomme définitivement l’Arabie saoudite d’un puissant coup de tête aux six-mètres (3-0, 73e), avant que Denis Cheryshev, d’un extérieur du pied gauche croisé (90e), et Aleksandr Golovin, sur coup franc dans le temps additionnel, ne donnent à la marque une ampleur considérable : 5-0 !

Face à l’équipe considérée la plus faible de son groupe, rarement capable de s’approcher de la cage d’Igor Akinfeev, les Russes ont assuré l’essentiel : les fameux trois points. Ainsi, la Russie préserve toutes ses chances de qualification pour les 8e de finale. Elle jouera son prochain match le 19 juin face à l’Egypte de Mohamed Salah, un adversaire qui pourrait se révéler plus coriace que les Saoudiens. Le lendemain, l’Arabie saoudite sera de son côté opposée à l’Uruguay, favori du groupe A. En cas de défaite, les verts seraient déjà éliminés de la Coupe du monde 2018.

(avec RFI)

Check Also

Catastrophe à Gênes: des funérailles nationales controversées

En Italie, à Gênes, les secours s’affairent toujours dans les décombres du pont Morandi pour …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :