MENACES DE MORT CONTRE LES JOURNALISTES : Le Synpics invite les partis politiques à «éduquer leurs militants»

Le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics) s’insurge contre «la vague d’intimidation, de violence verbale à l’encontre de la presse, voire de menaces de mort adressées parfois anonymement, souvent à visage découvert aux travers des messageries des réseaux sociaux». Le Syndicat des journalistes l’a fait savoir hier, mardi, par voie de communiqué.

Depuis l’éclatement de l’affaire « Sweet beauté» dans laquelle la nommée Adji Raby Sarr a accusé Ousmane Sonko de l’avoir violé, certains partisans du leader de Pastef, en particulier, ont clairement manifesté leur mécontentement quant à la manière dont certains journalistes la traitent.

Un mécontente-ment qui se traduit par des intimidations et des menaces de mort. Selon le Synpics, ces tentatives d’entrave de la liberté de presse sont tout simplement «inacceptables» dans une république comme le Sénégal. «Au nom de quoi des journalistes qui font leur travail devraient subir l’ire de citoyens sénégalais allant jusqu’à leur nier le droit de vivre ? », s’est interrogé le Synpics.

De ce point de vue, le Syndicat inter-pelle l’État du Sénégal, «garant de nos libertés et de notre sécurité», à «assurer aux journalistes sénégalais le libre exercice de leur profession dans les seules li-mites de la Loi et des règles éthiques et déontologiques»Sur ce, le Syndicat appelle les journalistes «à ne pas minimiser ces menaces et à les rendre publiques, au besoin en reproduisant les captures des messages qui leur sont adressés».

Il exhorte les visés par ces menaces à porter plainte devant les juridictions compétentes. Enfin, le Synpics invite les responsables de partis politiques «à éduquer davantage leurs militants sur les concepts de liberté de presse dans un espace démocratique, ou à défaut à se démarquer publiquement et à se désolidariser officiellement de telles pratiques».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire