Google+
Breaking News
Home » Actualité » Me Mbaye Jacques Ndiaye en a fait une religion : Les chiffres du Procureur de la République, c’est du canulard judiciaire doublé de mensonge d’Etat

Me Mbaye Jacques Ndiaye en a fait une religion : Les chiffres du Procureur de la République, c’est du canulard judiciaire doublé de mensonge d’Etat

Ils ne sont qu’une vue de l’esprit. Ils, ce sont les chiffres avancés par le procureur de la République concernant les avoirs de l’ex-sénatrice et femme d’affaires, Aïda Ndiongue. Selon Me Mbaye Jacques Ndiaye, l’un des avocats de cette dernière, ces chiffres  ”n’existent pas”. Et ne sont ni plus ni moins qu’un ‘’canular judiciaire’ doublé de mensonge d’Etat’.

‘Même sous la torture, la robe noire, visiblement ulcérée par l’attitude du procureur de  la République, d’arriver à la conclusion, selon laquelle ’les chiffres avancés par le procureur n’existent que dans son imagination (…) et dans le but essentiel de porter atteinte à la dignité d’une femme honorable’’.

”Tout ce que le procureur a dit est faux, archi-faux ! C’est un canular judicaire, un mensonge d’Etat. Aucune perquisition n’a été effectuée chez Aïda Ndiongue. Elle ne détient pas 21 comptes bancaires’’, a affirmé Me Ndiaye. C’était au détour de la conférence de presse, animée ce 20 janvier 2014, pour répondre à celle du chef du Parquet, le 17 janvier passé, et au cours de laquelle Aïda Ndiongue a été hyper chargée.

Pire, souligne Me Mbaye Jacques Ndiaye, les coffres-forts dont le procureur a fait état appartiennent à autrui. En attestent, dit-il, les réclamations faites par ”les propriétaires desdits coffres qui se sont signalés à la banque”.

Pour rappel, lors de cette conférence de presse, serigne Bassirou Guèye avait crédité la responsable du Parti démocratique sénégalais d’une fortune de 47,675 milliards de francs Cfa.

Source Actusen.com

 

Check Also

Mali: les raisons de la démission du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga

Au Mali, après la démission du Premier ministre la nuit dernière, tout le monde attend …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :