Mali: le fils de l’ex président Ibrahima Boubacar Keita, Karim Keita fait preuve d’un mandat d’arrêt International

Dans le cadre d’une enquête concernant la disparition d’un journaliste malien en 2016, Interpole a émis une “notice rouge” sous demande d’un juge d’instruction de grande instance de la commune IV de Bamako

Tout l’affaire tourne autour de la disparition d’un journaliste d’investigation d’une cinquantaine d’années Birama Touré qui travaillait pour le compte de “Le Sphinx ” l’hebdomadaire de Bamako. D’après les dernières informations de sa famille et celles de son directeur de publication, Il n’a plus été vu depuis le 29 janvier 2016.

Ces derniers très angoissés et abattus par l’inquiétude craignent qu’il ait été enlevé, torturé et tué après plusieurs mois de détention. Dans le passé, en 2018 le directeur du Sphinx avait affirmé, que son reporter avait auparavant approché Karim Keïta à propos d’un dossier qu’il présentait comme compromettant pour le fils du président.

Cependant Karim Keita qui avait nié toute implication dans la disparition du journaliste, avait porté plainte en 2019 pour diffamation contre le directeur du Sphinx. Ainsi il fait depuis lundi 5 juillet l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire