Mali: le colonel Assimi Goïta rassure ses partenaires lors de son investiture

Assimi Goïta s’est voulant rassurant lors de son investiture ce 07 juin 2021, il a affirmé sa volonté de respecter les engagements politiques pour conduire la transition politique jusqu’à son terme. le Mali est sous le coup des sanctions de la Cedeao, l’Union africaine et la France.

Le nouvel homme fort du Mali, Assimi Goïta est investi officiellement président de la transition ce lundi 7 juin 2021 après deux coups d’Etat. Au cours de cette cérémonie, il a notamment affirmé sa volonté d’organiser «des élections crédibles, justes, transparentes» en février 2022.

Le colonel Assimi Goïta, a assuré que son pays respecterait tous ses engagements envers la communauté internationale, au moment où les principaux partenaires étrangers exigent des militaires les garanties qu’ils rendront le pouvoir à des civils élus début 2022. Rapport France 24.

Toujours selon France 24, le colonel Goïta a dit sa volonté d’organiser «des élections crédibles, justes, transparentes aux échéances prévues», c’est-à-dire en février 2022. «Je voudrais rassurer les organisations sous-régionales, régionales et la communauté internationale en général que le Mali va honorer l’ensemble de ses engagements pour et dans l’intérêt supérieur de la nation», a-t-il dit après son investiture comme président de transition.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire