2stv

L’ONAS veut ’’régler définitivement les problèmes d’inondation’’ à Touba

Les chantiers engagés par l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) à Touba, devraient contribuer à “régler définitivement les problèmes d’inondation” dans la cité religieuse, a assuré son directeur général, Lansana Gagny Sakho.
Il en a donné l’assurance, en procédant mardi au lancement officiel des travaux d’assainissement du réseau d’évacuation des eaux pluviales de Keur Niang, un quartier de la commune de Touba.
Ce chantier financé à hauteur d’1 milliard 230 millions de francs CFA va selon lui “régler définitivement les problèmes d’inondation” dans la cité religieuse.
Il “prend en charge le doublement de la capacité de refoulement des eaux pompées”, a expliqué Lassana Gagny Sakho, selon qui la conduite de Keur Niang “va permettre de résoudre les problèmes de stagnation d’eau et prendre en charge les points bas”.
Dans son entretien avec les journalistes, le DG de l’ONAS a insisté sur le premier projet d’assainissement des eaux usées dans la ville, financé par l’Etat du Sénégal, pour un montant de 15 milliards de FCFA, dont les travaux devraient démarrer dans le courant du mois d’Août.
Outre ce projet, il a signalé celui portant sur l’assainissement de Touba, d’un montant de 20 milliards de FCFA, financé par la BADEA, la Banque .arabe pour le développement économique en Afrique.
Selon le DG de l’ONAS, d’autres investissements “très importants” sont en vue pour les villes de Tambacounda, Matam, Sedhiou et Kaffrine.
Le gouverneur de la région de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao, qui présidait la cérémonie de lancement de ce chantier, s’est dit “rassuré” désormais.
“Depuis 2010 et toutes ces années passées, la hantise d’un effondrement du bassin de Keur Niang était omniprésente. Heureusement, la réalisation des ouvrages mettra fin à nos angoisses et celle des populations”, a-t-il dit.
Au terme de sa visite des chantiers, le DG de l’ONAS a été reçu par Serigne Bassirou Abdou Khadr, porte-parole du khalife général des mourides.
Au cours de son entretien avec M. Sakho, Serigne Bassirou Abdou Khadr s’est félicité des efforts faits par les pouvoirs publics pour l’assainissement de Touba.
Il a formulé des prières pour la réussite des travaux engagés par l’ONAS et ceux entamés par le défunt Khalife, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké avant sa disparition le 10 janvier 2018.
(avec APS)