L’IGE épingle gouvernement de Macky Sall

Pas si sûr que le Président de la République sera enthousiasmé par la première lecture qu’il fera du Rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE). Pour cause, selon EnQuête, Macky Sall est lui-même épinglé, par l’IGE, qui lui reproche d’abuser de son pouvoir dans les décrets portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République et la Primature.

Pour convaincre le locataire du Palais, le rapport de l’IGE a constaté, pour s’en désoler, que le décret portant répartition des services fait désormais l’objet d’un recours de plus en plus récurent, pour créer ou dissoudre des directions et agences ou parfois, en modifier la dénomination. Et EnQuête de citer un exemple : la délégation à la réforme de l’Etat et à l’assistance technique (Dreat) est devenue le Bureau organisation et méthodes (Bom) à la faveur du décret n°2013-1225 du 4 septembre 2013 des services de l’Etat.

Ce n’est pas tout. En effet, relève le journal, François Colin a aussi décelé pour le déplorer une médiocrité dans la rédaction administrative, des dysfonctionnement dans la nomination à certains postes de responsabilité où souvent le choix des personnes ne répond pas toujours au profil administratif.

Autres manquements dénoncés par l’IGE, l’édification de la Maison du Sénégal à New York, le dossier de la Securiport, la gestion du 3ème Fesman, l’Agence nationale pour la promotion tourisme…Pour rappel, c’est ce 25 juillet 2014 que l’IGE a remis son rapport au Chef de l’Etat.

Actusen.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*