Levée de fonds de pastef : Taxawu sénégal de Khalifa Sall mettent en garde le ministre de l’ intérieur.

Khalifa Ababacar Sall

Le communiqué du ministre de l’Intérieur contre Pastef continue de susciter des réactions au sein de la classe politique. Taxawu Senegaal de Khalifa Sall dénonce l’attitude du ministre Antoine Felix Diome.

Pour Taxawu Senegaal, l’opération de levée de fonds de Pastef n’est pas constitutive d’une violation de la loi relative aux partis politiques. Khalifa Sall et ses camarades mettent ainsi en garde le ministre de l’Intérieur contre toute tentative d’instrumentalisation de la loi pour servir de motivation à la dissolution d’un parti d’opposition.

Plutôt que de faire dire à la loi ce qu’elle ne dit, indique Taxawu Senegaal , le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome devrait veiller à l’application des dispositions de la Constitution relatives au financement des partis politiques. Il est impératif, à ses yeux, de doter le Sénégal d’un cadre légal et réglementaire portant sur le financement de la vie politique.

A cet effet, Taxawu Senegaal invite le Gouvernement à engager des concertations inclusives sur le financement des partis politiques et le financement des campagnes électorales en s’inspirant du rapport du Pr El Hadji Mbodj et des propositions des conclusions des Assises nationales sur le financement de la vie politique. Face aux velléités répétées du pouvoir de museler l’opposition, Taxawu Senegaal lance un appel à la vigilance et à la mobilisation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire