Le Niangal en marche au Palais, Macky Sall brandit des sanctions contre ses collaborateurs tricheurs

La Présidence de la République n’est pas loin d’une Armée mexicaine. Au motif que ni les horaires de travail, ni la ponctualité encore moins l’assiduité ne sont respectés. Et c’est pour tenter de mettre fin à ces pratiques que le maître des lieux a, selon l’AS, sorti une note.

Dans laquelle, il constate, pour s’en désoler : «j’ai pu (…) me rendre compte qu’en dépit des exigences dues à la ponctualité et à l’assiduité, nombreux sont mes collaborateurs qui, soit arrivent à leur lieu de travail au-delà de huit heures, soit arrêtent leur journée de travail et quittent le service avant 17heures ; en violation manifeste des heures conventionnelles de travail», dit-il, d’après nos confrères.

 2stv.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire