Le gouvernement soumettra à l’Assemblée nationale: un projet de loi visant à faire du Magal de Touba un jour chômé et payé,

Le gouvernement “a préparé un projet de loi faisant du Magal de Touba un jour férié”, a dit Mme Touré, interrogée sur ce sujet par le président du groupe Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité) à l’Assemblée nationale, Moustapha Diakhaté.

“Je l’ai même signé, mais nous n’avons pas eu le temps de le soumettre à l’Assemblée nationale. Le projet de loi existe et sera soumis à l’Assemblée nationale, pour que […] les jours du Magal, de Tamkharit et du 1er-Mai soient” chômés et payés, a-t-elle ajouté.

Des leaders de la communauté mouride souhaitent que le gouvernement déclare le jour du Magal chômé et payé.

Le Magal commémore le départ en exil au Gabon (1895-1902) de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), l’une des plus grandes figures de l’islam au Sénégal. Il était contraint à l’exil par l’administration coloniale française.

Chaque année, pour la célébration du Magal, des milliers de Sénégalais et des étrangers se rendent à Touba (Centre). Durant la manifestation, l’activité économique tourne au ralenti dans plusieurs parties du pays, à Dakar surtout.

aps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire