Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/35e967565235033916a82b9b594ba511/web/wp-content/plugins/wedevs-project-manager/core/Upgrades/Upgrade.php on line 4
L’armée tunisienne lance une offense contre un groupe armée à la frontière algérienne. Google+
Breaking News
Home » Actualité » Internationale » L’armée tunisienne lance une offense contre un groupe armée à la frontière algérienne.

L’armée tunisienne lance une offense contre un groupe armée à la frontière algérienne.

Des affrontements ont eu lieu dans la nuit entre des soldats et un groupe armé, dans cette zone où huit militaires ont été tués cette semaine. Les opérations se poursuivent.

L’armée tunisienne menait vendredi une opération «de grande ampleur» contre un groupe armé à la frontière algérienne où huit soldats ont été sauvagement tués, tandis que le gouvernement dirigé par les islamistes restait déstabilisé par la crise politique. Des accrochages entre les militaires et ce groupe qualifié de «terroriste» ont éclaté dans la nuit au mont Chaambi, où l’armée traque depuis décembre un groupe appelé «Phalange Okba Ibn Nafaâ» qui serait lié à Al-Qaeda et composé notamment de vétérans de la rébellion islamiste du Nord Mali.

Selon le porte-parole de l’armée, Taoufik Rahmouni, «une opération de grande ampleur, avec usage d’unités aériennes et terrestres a débuté à l’aube pour assainir la montagne» Chaambi et pour le moment, «nous n’avons ni tué ni arrêté de terroristes». Il a affirmé ne pas pouvoir dire de combien de combattants le groupe armé était composé.

Les explosions étaient audibles depuis Kasserine, ville voisine située à une quinzaine de kilomètres de là, selon un journaliste de l’AFP. Un groupe de militants salafistes, doctrine rigoriste de l’islam sunnite, a été arrêté dans une mosquée de cette ville, selon une source militaire. C’est au mont Chaambi que huit militaires ont été tués et mutilés dans une embuscade lundi. Trois autres soldats et un gendarme ont trouvé la mort et une vingtaine d’autres blessés dans ce massif depuis décembre. Les forces tunisiennes n’ont toujours pas réussi à neutraliser le groupe dont une quarantaine de complices présumés ont cependant été arrêtés ces derniers mois.

Check Also

RDC: Jean-Pierre Bemba fait appel de sa condamnation à la CPI

Ce mercredi, la Commission électorale congolaise, la Céni, doit rendre publique la liste définitive des …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :