La restauration des valeurs, un moyen efficace pour relever les défis actuels (Par Mamadou Fall Mbassou)

Aujourd’hui nous sommes spectateurs d’un fait de société qui prend progressivement de l’ampleur. Celui du déclin de nos valeurs, de nos repères.

Le « NGOR », le « DIOM », le « FOULA » et le « FAYDA » pour ne citer que cela, n’ont plus de sens. Nos actes, nos faits ou encore nos dires confirment cette tendance. Mais où sont donc passées ces valeurs léguées par nos parents ?

Citons nos dirigeants qui nous mentent sans cesse, qui ne respectent presque jamais leurs engagements. Plus aucune distinction n’est faite entre le bien, le mal ou le vrai du faux. La manière dont les gens s’adonnent à la politique avec le politiquement correct doit enfin ouvrir les yeux aux populations. Les générations futures n’ont plus besoin de cela. Citons également cet image négative émanant des autorités. En effet, nous les observons souvent tenir des propos insultants à l’égard de n’importe quel public. Ces agissements sont contre-productifs. Et ce sont ces mêmes incompétents et malhonnêtes qui sont au commande qui osent prendre la parole pour nous faire la morale. C’est l’hôpital qui se fout de la charité.

A l’instant où je partage ces quelques mots, certains sont encore dans les eaux de pluies et ont perdu leurs sources de revenus à cause de la pandémie. Mais les politiciens en profitent pour se faire remarquer au détriment de la dignité des personnes. Ainsi, ils se rendent chez les sinistrés avec un sac de riz et une bouteille d’huile. Nous notons que le plus important est qu’ils soient accompagnés de leur orchestre et d’une équipe de cameraman pour se faire filmer et prendre des photos de leur acte si noble. Mais où se trouve le « SOUTOUREUH » dans tout ça ? Au lieu de subvenir aux besoins de la population et de venir en aide aux nécessiteux en toute transparence, ils en font une scène politique. Juste pour dire qu’actuellement les politiciens sont les principales causes de cette perte de valeur car elle est sale. Pour un gain de suffrage, tous les moyens sont bons. Aristote le confirme lorsqu’il disait: ”la fin justifie les moyens”.

N’oublions pas, ce qui n’est pas dit ou montré ne signifie pas que rien n’est fait. Certains sont très forts dans le paraître au moment opportun.

Travaillons ensemble pour restaurer les valeurs d’antan, celles que nous avions hérité de nos parents. Celles qui nous permettaient de bien nous comporter, et d’opter pour les meilleurs chemins pour nos réussites à tous les niveaux.

Chers dirigeants de ce pays, apprenez à dire la vérité aux populations . Mettez un point d’honneur pour respecter vos paroles. Cherchez à devenir exemplaire en changeant vos comportements pendant qu’il est encore grand temps. Vous rendrez un énorme service à la nation.

Mamadou Fall MBASSOU
Porte parole et secrétaire général adjoint du parti URV

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire