Google+
Breaking News
Home » Actualité » La Namibie le chien de berger pour protéger les guépards

La Namibie le chien de berger pour protéger les guépards

Dans une ferme de Namibie, Bonzo le berger d’Anatolie a une mission bien particulière: protéger son troupeau de chèvres des guépards.

Elevé par des écologistes pour dissuader les paysans de tuer ces fauves, ce chien a transformé les habitudes, en aidant les humains à ne plus considérer les bêtes sauvages comme des ennemis.

“Les chiens protègent le troupeau, de sorte que les agriculteurs n’ont pas à tuer les prédateurs”, résume Laurie Marker, la directrice du Cheetah Conservation Fund (Fonds de protection des guépards, CCF), qui élève ces chiens originaire de Turquie près de la ville d’Otjiwarongo (nord).

 

Les chiens sont placés avec un troupeau alors qu’ils n’ont que quelques semaines, afin qu’ils puissent se lier avec le bétail. Ils vivent en permanence avec les animaux, sortent avec eux tous les jours pour éloigner les prédateurs et dorment avec eux chaque soir.

Le Fonds a commencé à élever des chiens quand la baisse de la population des guépards est devenue franchement alarmante en Namibie: quelque 10.000 grands félins –l’équivalent de la population mondiale actuelle– ont été tués ou expulsés de leurs territoires dans les années 1980. Jusqu’à un millier de guépards étaient alors abattus tous les ans, principalement par des agriculteurs qui voyaient en eux des tueurs de bétail.

En dix-neuf ans, le CCF a placé environ 450 chiens, et quelque 3.000 agriculteurs ont été formés.

“Nous avons une diminution de la perte de bétail de 80 à 100%, quel que soit le prédateur, quand les agriculteurs ont les chiens”, se réjouit Laurie Marker.

Il y a maintenant deux ans de liste d’attente pour obtenir un chien, et le programme a été étendu à d’autres pays, comme l’Afrique du Sud et bientôt Tanzanie.

Check Also

À la Une des journaux du Mercredi 14 Novembre 2018

Les finances publiques occupent une place de choix dans les quotidiens parvenus mercredi à l’Agence …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :