La Mauritanie veut réintégrer la zone de libre-échange de la Cedeao

La Mauritanie vient de signer un accord d’association avec la CEDEAO. C’est dans le cadre d’un processus d’intégration.

Si le calendrier est respecté, le 1er janvier 2019, la Mauritanie et les Etats de la CEDEAO constitueront une zone de libre-échange, selon Rfi.

Pour rappel, la Mauritanie avait quitté la CEDEAO depuis 2000.

Pour ce qui est des visas, la Mauritanie a déjà des accords bilatéraux avec cinq membres de la CEDEAO : Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Niger et Guinée.

En tout état de cause, cet accord augure des lendemains meilleurs pour la Mauritanie. Mieux, cela pourrait renforcer davantage les liens d’intégration avec d’autres pays.

Pour Mohamed HIT, directeur de la promotion du commerce extérieur au ministère mauritanien, « sur le plan économique, la Mauritanie est restée liée à la CEDEAO et donc des échanges ont continué à avoir lieu. Bien évidemment ».

Selon lui, « la mise en place de ce cadre réglementaire permettra de faciliter davantage cette intégration économique au niveau de la CEDEAO ».

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*