LA LEVÉE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE DE SONKO: Les travaux suivent leur cours

Refus de Sonko de se présenter à l’Assemblée nationale pour y être entendu dans l’affaire «Sweeet beauté», démission de Moustapha Guirassy et de Cheikh Bamba Dièye. En dépit de tout, la réunion de la commission ad hoc pour examiner la levée de l’immunité parlementaire du président de Pastef s’est tenue hier.

Cheikh Bara Dolly Mbacké, président du groupe parlementaire Liberté et démocratie d’expliquer à nos confrères de Igfm : «la commission s’est réunie. Ils ont dit qu’ils vont porter l’affaire en plénière. Notre position, c’est qu’on est contre cela. Parce que nous estimons que l’immunité parlementaire de Sonko ne doit pas être levée. Et nous continuerons notre combat même en plénière. Nous poursuivrons ce combat car nous voulons que dans les Pv, les générations futures sachent que le groupe Libertés et Démocratie a combattu cette injustice».

D’après Bara Dolly,«ils (les membres de la commission ad hoc, Ndlr) n’ont pas encore dit quand est ce qu’ils vont convoquer la plénière. Ils ont juste dit que la question sera soumise à la plénière».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire