La justice du Burkina décide d’inculper Blaise Compaoré, dans l’affaire de l’assassinat de Thomas Sankara

Le tribunal militaire, va ouvrir le procès sur l’affaire de l’assassinat du héros national Thomas Sankara. Un accusé parmi les 14 noms cités, sera à la barre, il s’agit de l’ex-président de la république du Burkina, Blaise Compaoré. Blaise Compaoré est mis en accusation dans l’assassinat de Thomas Sankara, il doit répondre à la justice.

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara est froidement assassiné, Blaise Compaoré le succède. Ce dernier va diriger le pays pendant 27 ans, de 1897 à 2014. Durant ces années de pouvoir sans partage, l’assassinat de Thomas Sankara sera rangé dans les tiroirs. Blaise Compaoré est souvent cité parmi les donneur d’ordre de cet acte effroyable, étant président de la république, la justice avait la bouche cousue et les mains liées. Il faudra attendre son départ après un soulèvement populaire en 2014, pour voir la justice du Burkina ouvrir les enquêtes, pour rechercher à faire la lumière dans cette affaire.

La chute de Compaoré, revirement dans l’affaire de l’assassinat de Sankara

Depuis la fuite de Blaise Compaoré en Côte d’Ivoire, la justice du Burkina s’est donnée les moyens pour réunir tous les éléments de preuve pouvant inculper les commanditaires et les auteurs présumés du coup d’Etat d’octobre 87. Aujourd’hui c’est fait, le tribunal militaire a retenu 14 personnes inculpés, dont Blaise Compaoré, qui sans doute en sait beaucoup dans cette affaire d’assassinat de Thomas Sankara. Ceci marque une avancée importante dans cette affaire.

Blaise Compaoré, et son bras droit Gilbert Diendéré, sont mis en accusation pour attentat à la sûreté de l’Etat, complicité d’assassinat et recel de cadavre. La réponse à la question, Qui a tué Thomas Sankara ? c’est tout ce que l’opinion nationale et internationale attend de savoir depuis plus de 30 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire