Khalifa Sall: “je ne reconnais pas les accusations”

Trois semaines après l’ouverture du procès du député et maire de Dakar, les débats ont, enfin, abordé le fond de l’affaire, ce mardi 6 février. Khalifa Sall et ses coprévenus comparaissent devant la justice sénégalaise notamment pour “détournement”, “associations de malfaiteurs”, “blanchiment”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire