Incendie à Londres: le feu enfin éteint, mais le bilan s’alourdit

Le feu de la tour de logements sociaux, déclenché dans la nuit de mardi à mercredi à Londres, a enfin été éteint ce vendredi 16 juin 2017. Trente personnes ont perdu la vie dans l’incendie. De nombreuses personnes sont toujours traitées dans des hôpitaux de la capitale britannique, certaines dans un état critique.

Des messages de soutien ou de détresse placardés sur ce mur près des lieux de l’incendie. Londres, vendredi 16 juin.

Ce vendredi matin, les pompiers continuaient d’explorer les décombres avec des chiens renifleurs et des drones. Une bonne moitié de l’immeuble reste à fouiller, la cheffe des pompiers a expliqué que les étages les plus élevés devaient être d’abord sécurisés.

L’identification des victimes pourrait prendre des semaines, voire des mois. Au vu de l’état de certains corps, « il y a un risque que nous ne parvenions pas à identifier tout le monde », a déploré le chef de la police.

La Première ministre est critiquée pour ne toujours pas avoir rencontré les victimes. Mais Theresa May a promis que les rescapés, qui ont reçu la visite de la reine, seraient relogés dans Londres aussi vite que possible. Le gouvernement annonce le déblocage du fond d’urgence pour les catastrophes. Jeudi, 1 million de livres a été récolté pour les familles, et les dons de vêtements et de nourriture affluent.

 

Les pompiers de Lonres encore en prise avec le feu dans la matinée du 16 juin

Avec: RFI

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*