Homicide volontaire à Thies: Assane Guéye tue sa copine Maréme

Alors que les Diagne prenait leur déjeuner, Assane Guèye a réussi à déjouer leur vigilance en passant par la porte de la quincaillerie pour monter à la terrasse où Marième avait une chambre. Armé d’un couteau, il tue la jeune fille en lui plantant plusieurs coups de couteau à différentes parties de son corps. Il lui tranche la carotide et la veine jugulaire.


Il lui donnera aussi plusieurs coups de couteau à la poitrine, sous le sein, un autre au bras. Marième a cherché en vain à arracher le couteau des mains de son agresseur. Les cris au secours de la jeune fille ont alerté ses parents qui ont vite fait de monter dans sa chambre. Quand ils sont arrivés sur les lieux, elle agonisait et baignait dans un mare de sang.

Celui qui ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales aurait même reconnu son crime avec force détails. D’après le récit de Libération, Guèye, marchand ambulant au Maroc, est revenu spécialement du royaume Chérifien, jeudi, sans informer sa famille, pour uniquement exécuter Marième Diagne.


“Je l’aimais à la folie. Elle était tout pour moi. Mais, elle m’a laissé tomber pour se marier avec un autre en juin dernier. Je lui avais dit que je la tuerai si elle se mariait avec un autre et ce que c’est ce que j’ai fait”, aurait admis Assane Guèye.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire