Google+
Breaking News
Home » Actualité » Grève nationale au Venezuela , l’opposition espère bloquer le pays
Manifestation à Caracas contre le président vénézuélien Nicolas Maduro, le 26 octobre 2016.

Grève nationale au Venezuela , l’opposition espère bloquer le pays

Au Venezuela, l’opposition maintient la pression sur le gouvernement. Elle appelle à une grève nationale ce jeudi 20 juillet. Une grève de 24 heures à laquelle tous les secteurs économiques et toute la population sont invités à participer «pacifiquement». Une grève pour dénoncer encore une fois le projet du président Nicolas Maduro de refonder la Constitution.

Ce jeudi, les Vénézuéliens sont priés de rester chez eux. Pas de bus, pas de métros, des magasins fermés à travers tout le pays. Voilà le scénario qu’espère l’opposition qui entend poursuivre le bras de fer avec le président Nicolas Maduro.

Cette grève générale doit se faire sans violence, ont déclaré les dirigeants de la MUD, la coalition de l’opposition qui a lancé en début de semaine ce qu’elle appelle une « offensive finale » contre le gouvernement chaviste.

L’opposition souhaite surfer sur le succès de la consultation symbolique du dimanche 16 juillet. Plus de 7 millions de Vénézuéliens avaient alors exprimé leur rejet de l’élection d’une assemblée constituante, prévue le 30 juillet prochain.

Mais malgré cette mobilisation, le gouvernement persiste et signe. Pas question de reculer, le projet qui vise à modifier la Constitution actuelle sera maintenu, a déclaré le président Nicolas Maduro.

Face à la tension qui monte dans ce pays touché par une grave crise économique et une pénurie alimentaire sans précédent, la communauté internationale s’inquiète. Mais malgré les menaces de sanction et les nombreuses tentatives de médiation, aucune solution politique au conflit  n’est en vue.

 ■ L’opposition prépare déjà la transition

Le président Nicolas Maduro ne semble pas prêt à quitter le pouvoir mais l’opposition vénézuélienne envisage déjà la formation d’un nouveau gouvernement.

La Table de l’unité démocratique (MUD) a annoncé ce mercredi que son candidat serait élu par un processus de primaires nationales et qu’il devrait renoncer à son droit de réélection immédiate.

Il s’engage aussi à respecter la permanence des fonctionnaires de l’administration actuelle et à ne pas initier de persécution contre les militants chavistes.

« L’Unité démocratique affirme que le premier point dans l’agenda du prochain gouvernement sera l’exécution d’un plan d’attention immédiate à la crise humanitaire, notamment sur l’alimentation, l’approvisionnement, le coût de la vie, les médicaments et la santé », explique aussi le député Henry Ramos Allup.

Avec ce nouveau plan de gouvernement, l’opposition défie le président Maduro qui pourrait réagir – comme il l’a fait avant- en accusant ses adversaires de perpétrer un coup d’Etat ou bien de conspirer contre le gouvernement établi.

( Source RFI)

Check Also

DÉCRYPTAGE DU 14 NOVEMBRE 2018 AVEC PAPE ALÉ NIANG – QUE RETENIR DE L’ENTRETIEN DU PR MACKY SALL

2stvsenegaljeu, novembre 15, 2018 3:08 URL:Embed:DÉCRYPTAGE DU 14 NOVEMBRE 2018 AVEC PAPE ALÉ NIANG – …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :