FOUTA : Macky Sall procède au lancement des travaux de l’aéroport de Ourossogui-Matam

Le président Macky Sall est décidé de répondre aux doléances du Fouta profond, hier il a procédé au lancement des travaux de l’aéroport de Ourossogui-Matam. Doter le Fouta d’une infrastructure aéroportuaire de premier plan, l’aéroport Ourossogui-Matam pourrait constituer le point de départ d’un essor économique durable dans cette région.

L’aérodrome Ourossogui-Matam se trouve dans un état quasiment impraticable, il est dépourvu du minimum requis pour la navigation aérienne. La visite du président Macky Sall à Matam était l’occasion pour faire le constat et apporter une solution durable, non pas par la réfection de l’édifice, mais plutôt par la construction d’un nouvel aéroport Ourossogui-Matam digne de ce nom.

Macky Sall a posé la première pierre pour lancer les travaux de construction du nouvel aéroport Ourossogui-Matam, un nouveau ciel dans le Fouta. La région de Matam sera désormais connecté avec le reste du pays, grâce à son nouvel aéroport répondant aux norme et exigence de l’Oaci. « C’est une nouvelle ère qui s’ouvre dans cette région » déclare le président Macky Sal.

Les caractéristiques du nouvel aéroport, sont les suivants: l’aéroport sera construit sur  1066 m2 avec un salon Vip, la piste 2200 m de long, sur 30 m de large, une voie de circulation parallèle de 135 m*18m, une tour de contrôle d’une hauteur de 15,5 m, une caserne d’urgence contre les incendies, un système d’approvisionnement de kérozène avec une cuve entièrement reconstruite, un hangar de stockage d’équipement et de véhicule.

En termes d’avantages sur le plan économique, il évident que le nouvel aéroport va favoriser l’essor économique dans la région, Matam est un joyaux touristiques, une destination paisible pour les voyageurs, le flux aérien sera des plus importants du pays. L’aéroport de Matam va pouvoir mettre en valeur le potentiel agricole et industriel de la région, par ricochet avoir un impact positif sur la création des emplois des jeunes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire