Faure Gnassingbé investi pour un troisième mandat présidentiel au Togo

Le président togolais Faure Gnassingbé, réélu pour un troisième mandat de cinq ans, a prêté serment lundi à Lomé devant la Cour constitutionnelle. L’opposition revendique la victoire et entend poursuivre sa mobilisation contre le pouvoir.

© AFP | Faure Gnassingbé a prêté serment, le 4 mai à Lomé.

La prestation de serment s’est déroulée lundi 5 mai devant la Cour Constitutionnelle réunie en audience solennelle : le président togolais Faure Gnassingbé a été investi pour un troisième mandat consécutif de cinq ans.

Pour l’occasion, la Cour s’était déplacée dans une salle des fêtes non loin du palais présidentiel, où étaient rassemblées plus de 500 personnes : ministres, députés et cadres de l’Union pour la République, le parti au pouvoir, ainsi que des diplomates accrédités au Togo.

Un seul candidat de l’opposition, Komandéga Taama – arrivé en quatrième position avec 1,03 % des suffrages – était présent à cette cérémonie retransmise en direct sur les médias d’État.

Héritier d’une famille au pouvoir depuis 48 ans, Faure Gnassingbé a remporté l’élection présidentielle du 25 avril avec 58,77 % des suffrages exprimés, contre 35,19 % à son principal adversaire Jean-Pierre Fabre, selon les résultats officiels de la Cour constitutionnelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*