Eva Marie Collr Seck Ministre de la Santé rend visible à la susceptible victime du virus Ebola de Ouorossogui

Nul ne doit plus se faire du mauvais sang, y compris, d’ailleurs, les plus sceptiques ! En effet, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Eva Marie Colle Seck, a rassuré plus d’un et fait taire les plus folles rumeurs sur la supposée présence du virus Ebola, dans la partie Nord du Sénégal. Notamment au Camp militaire et à l’Hôpital de Ourossogui, où a transité le malade qui était suspecté être porteur du virus Ebola.

Accompagnée du Secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye, la ministre était flanqué de son staff technique, du représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Sénégalet de celui de l’Institut Pasteur de Dakar.

“Je suis venue à Ourossogui pour soutenir et aussi pour me solidariser avec les populations, en leur garantissant qu’en ce moment précis, il n’existe pas au Sénégal la maladie Ebola’’, a déclaré Eva Marie Colle Seck. Non sans marteler : ‘’cette descente sur le terrain est une occasion de féliciter le personnel médical de la région de Matam pour la grande mobilisation, le courage et aussi la détermination qu’il a eu pour lutter contre cette pandémie si mortelle qui sévit pour le moment dans les pays voisins : en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria’’.

Toutefois, autant elle a cherché à faire ramener le calme et la sérénité, après que des populations s’étaient affolées, autant la ministre s’est voulue préventive : “nous invitons tout le monde à rester ‘très vigilant’, devant la menace que constitue cette maladie au taux de mortalité très élevé.

Actusen.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*