ÉTATS-UNIS: Appels à la destitution de Donald Trump après l’assaut sur le Capitole

Plusieurs médias appellent à ce que Donald Trump soit défait de ses pouvoirs, même s’il ne lui reste que quinze jours en tant président, après le chaos qui s’est emparé de Washington. Un scénario réaliste ?

Donald Trump ira-t-il jusqu’au bout de son mandat de président ? Après l’envahissement du Capitole par une foule de partisans du 46e président des États-Unis, mercredi 6 janvier, plusieurs médias ont appelé à sa destitution,sans attendre le 20 janvier, date à laquelle le président élu Joe
Biden sera investi. L’hypothèse d’un recours à la section 4 du 25e amendement la Constitution américaine qui autorise le vice-président à déclarer le président «inapte» serait même discuté par les propres membres de l’équipe du président.

Mercredi, des membres du gouvernement américain auraient discuté de la possibilité d’utiliser cette procédure, ont rapporté dans la soirée les chaînes américaines Cnn, Cbs et Abc, en s’appuyant sur des sources anonymes. Tous les démocrates de la commission judiciaire de la Chambre des représentants ont aussi adressé un courrier à Mike Pence pour lui demander d’invoquer cet amendement «dans l’intérêt de la démocratie».

Après la prise d’assaut du Capitole, les deux plus puissants médias américains, le Washington Post et le New York Times, ont plaidé dans le sens d’une éviction sans délai de Donald Trump dans des éditoriaux sévères et critiques contre celui qui n’a eu de cesse de les qualifier d’«ennemis du
peuple».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire