ETAT UNIS : A J-3 de l’investiture, Harrisburg se prépare à un coup de force des pro-Trump

J-3 avant l’investiture de Joe Biden. Tous les États américains sont en alerte ce dimanche 17 janvier. Selon les informations du FBI, des partisans de Donald Trump mais aussi des groupes d’extrême droite pourraient organiser des manifestations armées autour des lieux de pouvoir à travers le pays pour protester contre ce qu’ils considèrent toujours comme une “élection volée”

La tension est particulièrement grande dans les États clés où s’est jouée de très peu la victoire de Joe Biden. À l’instar de la Pennsylvanie. À Harrisburg, la capitale, les habitants gardent un mauvais souvenir des dernières manifestations des trumpistes et s’inquiètent des jours à venir.Ce samedi 16 janvier, dans l’après-midi un calme olympien règne cependant dans les petites rues d’Harrisburg.

Marc habite à deux pas du capitole. Les milliers de trumpistes qui, selon certaines sources, pourraient déferler ce dimanche dans sa ville, armés de sur-croit, ne lui font pas peur.«Je me sens en sécurité. Je saisque le maire a pris des mesures pour faire protéger Harrisburg par la police du capitole, celle de la ville et la police de l’Etat. Donc, je pense que la ville est sûre. Bien évidemment, je ferai attention et serai sur mes gardes. Mais je n’ai pas peur de ce qui pourrait arriver dans les jours à venir», dit-il.

Dans l’attente et la crainte de possibles violences, les habitants se perdent en conjectures. Harrisburg est petit et pourtant l’une des plus importantes capitales des États-Unis parce que nous sommes un État clé électoral. Donc presque tout ce qui se passe à Washington DC se passe aussi ici. Nous sommes très près».

AVEC LII QUOTIDIEN

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire