DIFFUSION DE FAUSSES NOUVELLES: Boubacar Seye envoyé en prison

Ce que beaucoup craignaient est arrivé. Boubacar Seye, le président de Horizons sans frontières, est envoyé en prison hier, mardi. Un survenu après son face à face avec le Doyen des juges, qui l’a entendu, ensuite inculpé pour le délit de diffusion de fausses nouvelles.

Une infraction prévue par l’article 255 du code pénal. Or, dans ce cas de figure, l’article 139 du code de procédure pénale prévoit que le mandat de dépôt est obligatoire. Boubacar Sèye va donc passer le reste de la journée en prison, malgré son état de santé qui n’est pas des meilleurs. «Il
souffre de maux de tête persistants et de palpitations», a prévenu hier matin son avocat. lequel dit attendre l’arrivée d’un médecin pour consulter son client.

Le parquet a, bien sûr, été prévenu. Après ses propossur la somme de l’Union européenne (Ue) pour lutter contre l’émigration clandestine qu’aurait détourné les autorités sénégalaises, il a été inculpé pour diffusion de fausses nouvelles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire