COVID-19: La Terre entière en état d’alerte maximal, la Chine tient le coup

De l’Europe à l’Australie, en passant par des pays longtemps sceptiques comme les Etats-Unis, la planète entière est désormais en état d’alerte maximal face au coronavirus, malgré un signe d’espoir venu de Chine où aucune contamination locale n’est plus enregistrée.

Pour faire face à cet “ennemi de l’humanité”, comme l’a qualifié l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a déjà contaminé près de 210.000 personnes et en a tué plus de 8.700, menaçant de plonger le monde dans la récession, des centaines de milliards d’aide publique ont été annoncés, notamment en Europe et aux Etats-Unis. Les Bourses européennes ont semblé apprécier en reprenant quelques couleurs jeudi après une véritable descente aux enfers.

C’est l’Italie qui paie le plus lourd tribut sur le Vieux Continent en approchant le seuil des 3.000 morts, alors que le “pic” de l’épidémie ne semble pas encore atteint.

Une semaine après le début du confinement généralisé, la péninsule a enregistré mercredi 475 décès en 24 heures, le plus grave bilan quotidien dans un seul pays, dépassant même les données chinoises au plus fort de la maladie à Wuhan, son premier épicentre.

A ce rythme, l’Italie (2.978 morts au total) risque de dépasser dès jeudi la Chine (3.245 morts) comme pays ayant dénombré le plus de décès.

La Chine n’a en revanche rapporté jeudi aucune nouvelle contamination d’origine locale, une première depuis le début de l’épidémie apparue en décembre dans ce pays. Mais les autorités sanitaires ont fait état de 34 cas “importés” supplémentaires

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire