Coupe du monde 2026 : le Maroc dans le bon tempo (médias)

La candidature du Maroc à l’organisation de la Coupe du monde 2026 “est sur la bonne voie”car pouvant déjà compter sur 103 des 207 voix représentant le collège électoral, à deux mois de la date de désignation du pays devant abriter cette édition du Mondial, assure un site spécialisé marocain citant des médias espagnols.

“Un media espagnol a affirmé que le Maroc dispose déjà de 103 voix sur 207 à quelque deux mois du vote du Congrès de la Fifa (prévue le 13 juin à Moscou)”, écrit le site le360.ma.
Sauf avis défavorable de la Task Force, le comité d’évaluation des installations des deux candidatures à l’organisation de la Coupe du monde 2026 qui dispose d’un pouvoir éliminatoire, l’attribution de ce Mondial devrait intervenir en marge du congrès de l’instance dirigeante du football mondial prévu dans la capitale russe.
Selon le site spécialisé, “le Maroc pourra compter sur les voix des pays sud-américains (10 voix pour le CONMEBOL), mais aussi de la majorité des 42 voix de la CONCACAF (Amérique centrale, du nord et Caraïbes)”.
“Si l’éclatement de la CONCACAF, à laquelle appartient le trio adversaire du Maroc (Etats Unis d’Amérique-Canada et Mexique), peut sembler surprenant, il n’en est rien selon certains analystes sportifs”, écrit le site spécialisé.
“Le quotidien espagnol El Universal, paraissant simultanément à Madrid et en versions locales au Mexique, Panama, Venezuela et Colombie, affirme que la cabale du FBI contre plusieurs membres des fédérations américaines, dont la majorité a été blanchie par la justice, a laissé des traces indélébiles”, ajoute la même source.
Si l’on en croit cette publication, “pour se venger de ces vraies-fausses accusations de corruption, nombre de ces personnalités sportives américaines humiliées ont déjà donné des consignes de vote en faveur de Maroc 2026”.
“A cela s’ajoute le fait que la politique de Donald Trump n’a fait qu’élargir la liste des pays mécontents de l’Oncle Sam, particulièrement sur le continent américain dans sa vaste acception”, commente le même média, faisant notamment référence à la décision du chef de l’Etat américain de dresser un mur à la frontière avec le Mexique.
“Le Maroc ayant le soutien quasi unanime de l’Afrique, de la Russie et de ses alliés d’Europe centrale, de la France, de la Belgique et de nombreux autres Etats d’Asie’’, s’est déjà assuré le vote en sa faveur de “103 fédérations si l’on prend en compte les potentielles voix américaines”, selon la publication.
Le Maroc se trouverait donc “à une voix seulement de la majorité absolue, et ce à deux mois du vote crucial du 13 juin à Moscou”.
En attendant le vote, la Commission d’évaluation de la FIFA est annoncée lundi prochain au Maroc, après un périple en Amérique du nord qui s’achève ce vendredi.
Src : APS