Coronavirus en France: La levée partielle du confinement inquiète

S’affichant “extrêmement vigilant”, le ministre de la Santé a souligné qu’il était “trop tôt pour tirer des conclusions” sanitaires de la levée partielle du confinement de la population, le 11 mai, même s’il n’y a pas pour l’heure de signes d’une “re-croissance” de la circulation du coronavirus, qui a fait au moins 28.132 morts en France selon le dernier bilan mercredi soir.

C’est un long week-end ensoleillé qui a démarré jeudi, faisant craindre des afflux de promeneurs pouvant favoriser une nouvelle flambée de l’épidémie de coronavirus, alors que le gouvernement compte toujours les dégâts économiques et promet de réformer “vite” et “fort” le système de santé.

“Il fait beau dehors, on sait que c’est très compliqué et la tentation est forte après des semaines de confinement”, a reconnu Olivier Véran, constatant une “accélération” des “regroupements” à la veille du “pont” de l’Ascension.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire