CESE: IDY PERSÉCUTE LES PROCHES DE MIMI

Loi sur le parrainage : Idrissa Seck propose un recours auprès de la Cédéao

Idy n’a pas l’intention de lâcher Mimi une seule seconde. Après
leurs échanges musclés par presse interposée, le patron du parti
Rewi a remis ça. Mais cette fois,s’est en s’attaquant à la poche des
collaborateurs de son prédécesseur à la tête du Conseil économique, social et environnemental (Cese).

Selon nos confrères de Dakaractu, Idrissa Seck qui avait commencé parfaire le ménage au Cese, a retenu lessalaires des anciens collaborateurs de Mimi Touré.

Les concernés seraient au nombre de douze, parmi lesquels dix
disposeraient d’un Cdi (Contrat à durée indéterminée) et deux de
Cdd (Contrat à durée déterminée). D’après nos confrères qui citent
des sources au Cese, tous les travailleurs de cette institution auraient perçu leur salaire, exceptés ces «proches» de Mimi.

«Ils ont viré à tous les travailleurs du Cese leur salaire depuis le 29 décembre. Mais nous autres, proches de Mimi, nous n’avons pas reçu nos
salaires de ce mois. Mais il faut aussi signaler que 5 sur les 12
n’avaient pas aussi reçu leur salaire, le mois passé.

En prenant la décision de bloquer injustement le salaire des membres de l’administration du Cese, Idrissa Seck foule aux pieds les décisions du Président Macky Sall qui avait pris une ordonnance, en avril dernier,
pour interdire les licenciements et garantir des revenus aux travailleurs mis au chômage technique durant la pandémie de coronavirus», dénonce-t-on.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire