Ces vieux tocards politiques que Souleymane Ndéné Ndiaye ne veut plus voir aux côtés de Macky Sall

Le dernier Premier Ministre du Président Me Abdoulaye Wade, Me Souleymane Ndéné Ndiaye a pris part, vendredi, au baptême du fils du griot et ami du Président de la République, Doudou Ndiaye Mbengue à Pikine (Tally Boubess).Se prélassant dans le grand salon de la concession-hôte avec, à ses côtés d’autres invités de marque, le maire de Guinguinéo a livré ses impressions sur la nouvelle gouvernance du pays.3 Il s’est aussi prononcé sur ses relations avec Macky et son militantisme au sein du le PDS.

 

Raison de sa présence Doudou Ndiaye Mbengue et moi avons un ami en commun, le Président de la République Macky Sall. Comme on dit, l’ami de ton ami c’est aussi ton ami. Nos relations sont très profondes et elles datent de très longtemps. Je me réjouis du fait que le nouveau-bébé porte le nom de mon ami, Macky. Je le souhaite une longue vie et une santé de diamant. Militantisme au sein du PDS JE me réclame toujours militant de ce parti mais jamais je ne me rangerai derrière personne, ni Karim Wade encore moins quelqu’un d’autre. Je veux diriger et je ne veux plus être dirigé.

Nouvelle gouvernance au Sénégal

La question de la traque des biens mal acquis ne cesse d’empester l’atmosphère. Je pense que le Président Macky Sall doit s’atteler au travail afin de pousser le Sénégal vers l’émergence. On ne peut pas bâtir un pays dans l’adversité, dans la haine. Aujourd’hui, les priorités sont ailleurs et il doit prendre son courage à deux mains pour se débarrasser de ces vieux tocards politiques qui ne veulent pas sa réussite.

Propos recueillis par Ibrahima Ngom Damel

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*