Google+
Breaking News
Home » Actualité » Centrafrique: la France prête à intervenir

Centrafrique: la France prête à intervenir

Alors que le Conseil de sécurité s’apprête à autoriser aujourd’hui une intervention militaire française pour six mois, des tirs à l’arme lourde d’origine non identifiée ont retenti ce matin près de Bangui.

Lundi déjà, une attaque a fait au moins douze morts et une trentaine de blessés dans la ville de Boali, à 95 km au nord-ouest de la capitale.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, a annoncé il y a une semaine le déploiement d’un millier de soldats. Quelque 350 hommes de l’armée de terre sont en ce moment à Douala, dans l’attente du feu vert de l’ONU. « En tout on a débarqué 350 personnes et une centaine de véhicules. Il y a des hélicoptères, tous types de véhicules », a expliqué le capitaine de vaisseau Pierre de Briançon. Un peu plus de 200 militaires français sont arrivés pendant le week-end en renfort à Bangui, ce qui porte à «plus de 600 » les effectifs français présents dans la capitale.

En intervenant, la France et la communauté internationale veulent à tout prix éviter l’effondrement de la Centrafrique. Car derrière les combats qui opposent chrétiens et musulmans sur place depuis mars dernier, apparaît la crainte d’un génocide et l’embrasement de l’ensemble de l’Afrique centrale.

Plus de 200 militaires français sont arrivés le week-end dernier en renfort à Bangui. Une résolution, pour rétablir la sécurité dans le pays, plongé dans le chaos depuis mars, devrait être votée dans la journée aux Nations unies. Elle devrait donner un mandat de six mois aux troupes françaises et à celles de la Mission internationale de soutien en Centrafrique

Check Also

Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a annoncé sa démission ce mercredi 14 …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :