Candidature rejetée: Guillaume Soro annonce « une nouvelle étape âpre » dans son combat pour la démocratie.

Guillaume Soro ne participera pas à la présidentielle qui se tiendra au mois d’octobre en Côte d’Ivoire. Telle a été la décision du Conseil constitutionnel qui met dans la même situation l’ancien président Laurent Gbagbo.

Sur ses différentes pages numériques, l’ancien Premier ministre a réagi. Pour lui, « le Conseil Constitutionnel sous Mamadou Koné vient ainsi de cautionner, et cela sans surprise, la forfaiture et le parjure de M. Alassane Ouattara, consacrant ainsi la soumission du Droit et de la Justice à la férule du RHDP et de son Président. Nous ne pouvons accepter ce Coup d’Etat acté par le Conseil constitutionnel ».

Il annonce une nouvelle étape dans son combat pour « la démocratie dans notre pays ». Cette phase sera « âpre », promet l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire